Comment reconnaitre une fausse couche ?

Une fausse couche est une interruption de grossesse qui peut avoir plusieurs causes. En effet, une fausse couche peut être causée par : une malformation du fœtus dans l’utérus, une maladie génétique au niveau de la femme enceinte, une anomalie concernant la production des hormones, une infection, la consommation de certains aliments et surtout des produits toxiques tels que le café, le tabac, l’alcool et bien d’autres.

Quels sont les différents types de fausses couches ?

Il existe trois types de fausse couche. 

La première et la plus courante est la fausse couche précoce. Elle intervient juste après quelques jours ou quelques semaines, soit pendant les douze premières semaines qui suivent la fécondation. La fausse couche précoce est pour la plupart du temps causée par une anomalie chromosomique au niveau du fœtus.

La deuxième est la fausse couche spontanée. Ce type de fausse couche intervient de façon générale après la 12ième semaine et avant la fin de la 21ième semaine de grossesse soit avant la 22ième semaine. 

La troisième est la fausse couche tardive. Ce type de fausse couche intervient toujours après le premier trimestre de la grossesse.

Comment reconnaitre une fausse couche ?

Il bien vrai que seuls les médecins et plus précisément les gynécologues sont les personnes les mieux indiquées pour dire si une femme enceinte a fait une fausse couche ou non. Cependant, il existe des signes cliniques qui peuvent permettre à une femme enceinte de savoir si elle a fait une fausse couche ou non. 

Dans le cas d’une fausse couche précoce, la femme enceinte remarque des saignements, des douleurs abdominales, la diminution subite du volume de sa poitrine et diminution ou une absence soudaine des nausées matinales.

En ce qui concerne la fausse couche spontanée, elle se signale par des douleurs abdominales qui peuvent être accompagnées ou non par des coliques.

Et quant à la fausse couche tardive, elle se remarque par des contractions abdominales au lieu des douleurs. Elle se signale également par de saignements très importants et parfois par des pertes du liquide amniotique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *